SAIGON – 2017

SAIGON©Jean-Louis Fernandez

SAIGON ©Jean-Louis Fernandez

Caroline Guiela Nguyen et la compagnie les Hommes Approximatifs préparent leur prochaine création, SAIGON, qui sera créé en juin 2017.

Ce projet mêlera des histoires de la France et du Vietnam, avec ses habitants nés ici ou ailleurs, et réunira  au plateau onze comédiens, français et vietnamiens. Pour inventer ces histoires et rencontrer ces acteurs, le processus de création implique de récolter des témoignages et d’aller en immersion sur différents territoires.

NOTRE RESTAURANT VIETNAMIEN
Lieu de célébration
Notre idée est donc de choisir un lieu capable de porter ces histoires. Pour cela, nous avons décidé que l’espace sera un restaurant vietnamien.
Un restaurant dans lequel nous allons manger, danser, chanter et raconter nos histoires.
Ce lieu va aussi nous faire voyager dans le temps et dans l’espace, puisqu’il s’agira ici de troubler la scénographie de façon à ce qu’elle puisse faire exister à la fois la France de 1996 et le Saïgon de 1956. Il nous faut réussir à maintenir le trouble qui existe quand, à Hô Chi Minh-Ville, nous entendons Adamo sifflé par les serveurs à la terrasse d’un café, et quand, en France, nous entendons une langue que nous ne comprenons pas à un café principalement décoré de fleurs artificielles. Ainsi, c’est à partir de cette réalité-là, de ces deux mondes qui se sont croisés, aimés, détruits puis oubliés pendant 40 ans, que nous allons écrire nos histoires.
Enfin, ce lieu, avant même de nous donner des indications de récit, nous a donné des indications de visages. Pour créer SAIGON, il nous fallait trouver des comédiens capables de porter l’imaginaire de ces lieux. Pour cela, nous aurons au plateau 11 comédiens. Ces comédiens viendront à la fois de France et du Vietnam. Nous embarquons avec nous 3 jeunes comédiens formés à l’Université de Théâtre d’Hô Chi Minh-Ville, 5 comédiens français et 3 comédiens que les vietnamiens appellent des viet kieu*.
Il nous fallait tous ces visages pour que notre processus d’écriture soit fort de cette multiplicité de points de vue, d’imaginaires, de langues… sans cette rencontre, nous ne pourrions pas inventer SAIGON.

*Viet kieu : littéralement « Vietnamiens de l’étranger », terme sans définition juridique officielle mais utilisé par le régime communiste pour désigner les Vietnamiens résidant hors du Vietnam, les nationaux étrangers d’origine vietnamienne, les Vietnamiens réfugiés à l’étranger mais pas encore naturalisés citoyens dans leur pays d’accueil.

Création les 01, 02 et 03 juin 2017 à La Comédie de Valence pour le festival Ambivalence(s) et
les 08, 09, 10, 12, 13, 14 juillet 2017
au 71e Festival d’Avignon / Gymnase du Lycée Aubanel

Découvrez tout le processus de création sur cette page

Durée estimée : 3h45 (avec entracte)
Distribution Caroline Arrouas – Dan Artus – Adeline Guillot – Thi Trúc Ly Huynh – Hoàng Son Lê – Phú Hau Nguyen – My Chau Nguyen thi – Pierric Plathier – Thi Thanh Thu Tô – Anh Tran Nghia – Hiep Tran Nghia
Écriture Caroline Guiela Nguyen avec l’ensemble de l’équipe artistique
Mise en scène Caroline Guiela Nguyen
Collaboration artistique Claire Calvi
Scénographie Alice Duchange
Création costumes Benjamin Moreau
Création lumière Jérémie Papin
Création sonore et musicale Antoine Richard, assisté d’Orane Duclos
Composition Teddy Gauliat-Pitois
Dramaturgie et surtitrage Jérémie Scheidler et Manon Worms
Stagiaire Hugo Soubise
Traduction Duc Duy Nguyen et Thi Thanh Thu Tô
Régie
Création et tournée Jérôme Masson
Tournée Serge Ugolini
Régie lumière Sébastien Lemarchand ou Corentin Schricke
Régie son Orane Duclos ou Antoine Richard
Musiciens studio Nina Millet et Mathieu Schmaltz (violons), Aurélie Métivier (alto), Lydie Lefebvre (violoncelle), Teddy Gauliat-Pitois (piano), Pierric Plathier (guitare)
Conseil scénaristique Nicolas Fleureau
Réalisation costumes
Pascale Barré, Aude Bretagne, Dominique Fournier et Frédérique Payot
Renfort atelier, habillage
Barbara Mornet, Nathalie Sanson
Réalisation perruques
Christelle Paillard
Administration, production
Juliette Kramer et Elsa Hummel-Zongo

Production les Hommes Approximatifs
Coproducteurs  Odéon, théâtre de l’Europe La Comédie de Valence, CDN Drôme-Ardèche MC2: Grenoble Festival d’Avignon CDN de Normandie-Rouen Théâtre national de Strasbourg Centre dramatique national de Tours – Théâtre Olympia Comédie de Reims-CDN Théâtre National Bretagne – Centre européen théâtral et chorégraphique Théâtre du Beauvaisis – Scène nationale de l’Oise en préfiguration Théâtre de La Croix Rousse-Lyon
Avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône- Alpes, du Conseil départemental de la Drôme, de l’Institut Français dans le cadre de son programme Théâtre Export

Avec le soutien de l’Institut Français du Vietnam, de l’Université de Théâtre et de Cinéma de Hô Chi Minh-Ville et de La Chartreuse, Villeneuve lez Avignon –Centre national des écritures du spectacle
Le texte est lauréat de la Commission nationale d’Aide à la création de textes dramatiques – ARTCENA
Avec la participation artistique du Jeune théâtre national.
Construction du décor dans les ateliers de l’Odéon, théâtre de l’Europe.
La compagnie Les Hommes Approximatifs est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication- DRAC Auvergne Rhône-Alpes et subventionnée par la Région Auvergne–Rhône-Alpes, le Conseil départemental de la Drôme et la Ville de Valence.
Caroline Guiela Nguyen est membre du collectif artistique de La Comédie de Valence – CDN Drôme Ardèche et artiste associée à l’Odéon, théâtre de l’Europe et à la MC2: Grenoble.